FAQ sécurité routière

N'est-il pas contradictoire de demander qu'un son artificiel soit émis par les véhicules électriques alors que le bruit environnemental doit être réduit?

Pas du tout. La FSA défend les intérêts d'un groupe de personnes bien précis, à savoir les aveugles et malvoyants. Les défenseurs de l'environnement militent quant à eux pour un meilleur environnement général. Les perspectives sont différentes.

N'est-il pas suffisant de demander aux conducteurs de véhicules électriques silencieux de faire attention aux personnes aveugles et malvoyantes? 

Des milliers d'accidents sont enregistrés alors que les conducteurs sont censés faire attention: sources de distraction, fatigue ou erreurs jouent alors souvent un rôle. Les personnes aveugles et malvoyantes souhaitent pouvoir évaluer elles-mêmes les dangers et, en tant qu'usagers de la route, se décider de manière autonome. Il faut aussi prendre en considération le fait que les enfants sont eux aussi menacés par les véhicules silencieux et que les personnes âgées réagissent lentement dans le trafic routier.

Pourquoi donc faudrait-il que les véhicules électriques émettent durablement un son à l'arrêt alors que les véhicules modernes avec moteur à combustion sont aujourd'hui équipés de dispositifs coupant le moteur en cas d'arrêt à un feu de signalisation?

Car les personnes aveugles et malvoyantes doivent pouvoir entendre si un véhicule se trouve à proximité même si celui-ci est à l'arrêt. Le véhicule peut en effet repartir soudainement. Un conducteur est susceptible de démarrer ou de reculer sans avoir vu qu'une personne aveugle ou malvoyante se trouvait à proximité.

Les véhicules avec un moteur à combustion émettent un son avant de démarrer, lorsque le moteur s'enclenche à nouveau, ce qui permet de percevoir la voiture.

Les véhicules électriques ne pourraient-ils pas être localisés au moyen d'un appareil électronique?

Les personnes aveugles et malvoyantes souhaitent pouvoir mener une vie autonome et prendre les décisions qui les concernent. Cela signifie aussi pouvoir sortir de chez soi sans devoir emporter un dispositif électronique qui d'ailleurs peut ne pas fonctionner. Un son artificiel permet d'améliorer la sécurité de chacun. Les enfants sont eux aussi davantage en sécurité, à l'instar de celles et ceux qui ne souhaitent pas ou ne peuvent pas utiliser un appareil électronique.

Partager: