Canne blanche = priorité

  • Les piétons aveugles et malvoyants non accompagnés ont toujours la priorité lorsqu'en levant leur canne blanche ils indiquent leur intention de traverser la chaussée (article 6 de l'ordonnance sur la circulation routière).
  • Les véhicules d'intervention en urgence font exception; ils ont à tout moment et partout la priorité. Tous les autres usagers de la route doivent leur céder la priorité aussi vite que possible.
  • La priorité accordée aux piétons aveugles et malvoyants qui lèvent leur canne blanche s'appliquent par principe également aux trams. Ce droit n'est toutefois exercé que si le conducteur du tram est en mesure d'agir et de réagir en conséquence. Pour cette raison, il est essentiel de parvenir à un arrangement mutuel: la personne aveugle ou malvoyante doit lever sa canne blanche de manière ostensible et pendant un laps de temps prolongé, et le conducteur de tram doit émettre un signal acoustique.

Partager: